EDF Cattenom

Retour

M. Daniel BONTEMS, responsable « Efficience Opérationnelle » chez EDF, rencontre l’équipe K-Ryole au salon Vivatech 2019.

 

 

Sur le stand en partenariat avec Bouygues Construction, il découvre l’outil de manutention horizontale : un chariot électrique intelligent. Sans formation, ni CACES, la machine Kross permet à tous les compagnons de tracter 250 kg sans aucun effort. Une technologie française mondialement brevetée qui révolutionne les chantiers. Elle fait parler d’elle grâce à son impact positif sur les Accidents du Travail (AT) et les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS). Soutenue par les organismes CRAMIF et CARSAT, elle crée un nouveau tournant dans les secteurs du TP et du BTP.

 

M. Daniel BONTEMS s’est directement projeté pour une application sur ses chantiers du secteur industriel. Le chariot Kross est testé durant deux mois à la centrale nucléaire de Cattenom. Cette centrale française est la première à présenter des innovations pour résoudre les problématiques de cette typologie de site.

 

Le chantier industriel fait face à un véritable problème en terme de manutention. Tous les sous-traitants et les opérateurs du site manutentionnent à la main malgré la dimension du site de plus d’un kilomètre.

 

L’année précédente, la centrale avait une solution de navette pour le transport du matériel. Elle a due être supprimée pour des raisons de budget. Il n’avait aucune solution de manutention jusqu’à l’utilisation du chariot électrique Kross. Grâce au partenariat avec la centrale de Cattenom, Kross résout la problématique de petite manutention industrielle. L’entreprise française a l’origine de cette innovation, K-Ryole, est maintenant démarchée par plusieurs centrales nucléaires françaises. M. Daniel BONTEMS participe à l’ouverture de ce marché en témoignant avec son expérience positive et concluante.